• le maquillage sur les zones pigmentées pendant 3 iours
  • le soleil et les séances d’UV
  • les soins raieunissants du visage (peeling, laser, crèmes aux AHA, à la vitamine A açide, les soins «agressifs», exemple : épilations, gommage … )
  • les teintures
  • les activités nautiques (piscine, mer)
  • la thalassothérapie ou cure thermale
  • le sauna, le hammam

Les pigments contenant le plus souvent des oxydes métalliques, pourront être mobilisés lors d’une IRM, il faudra donc éviter cet examen les 2 mois qui suivent l’implantation. Par la suite ceci peut entraîner une sensation de picotement, une petite rougeur et peut donner une image floue en regard de la zone pigmentée. Il faudra donc informer les professionnels de santé de l’existence d’une pigmentation.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer